Ajouter de la swap à la volée

Comment ajouter 10 go de swap à la volée sans refaire ses partitions ni même redémarrer ? Et bien voilà !

sudo fallocate -l 10g /mnt/10GB.swap
sudo chmod 600 /mnt/10GB.swap
sudo mkswap /mnt/10GB.swap
sudo swapon /mnt/10GB.swap

Évidemment ce changement n’est pas permanent et il vous faut de la place sur votre disque dur afin de pouvoir héberger le 10 go en question. Comment le rendre permanent ?

Ajouter cette ligne à la toute fin de votre fichier /etc/fstab et redémarrez.

/mnt/10GB.swap  none  swap  sw  0 0

Merci AskUbuntu !

P.S. Peut-être que ça marche sur OS X aussi qui sait.

Ubuntu 12.04 LTS « Precise Pangolin » est sortie !

Et bien voilà! La sortie que j’attendais avec impatience ! J’ai hâte d’essayer la nouvelle fonctionnalité « Head Up Display », HUD pour les intimes tel que j’en parlais dans mon article HUD le menu intelligent d’ubuntu 12.04. Est-ce que vous êtes comme moi et allez installer la dernière mouture d’Ubuntu maintenant ou bien vous allez attendre ?

HUD le menu intelligent d’ubuntu 12.04

Pangolin
Attribution: Piekfrosch de de.wikipedia.org

Bientôt arrivera Ubuntu 12.04 LTS « Precise Pangolin« . Ou bien, si vous préférez, Ubuntu 12.04 « Pangolin Précis » version à support longue durée (LTS). Je n’ai pas fait le tour de toutes les nouveautés mais une a captée mon attention plus que les autres. Il s’agit d’un nouveau menu intelligent appelé HUD pour Head-Up Display. Ce menu qui s’intègre dans la plupart des applications et au bureau de travail permet de chercher et d’exécuter des fonctions de menu. Par exemple, pour imprimer un document dans LibreOffice, vous taperiez le raccourci clavier pour faire afficher la zone de recherche HUD et vous taperiez les premières lettres du mot « imprimer ». HUD vous suggèrerait des choix d’actions en rapport avec le mot clé saisi. Voyez ce que ça donne:

Selon moi, avec un peux d’entrainement, cette fonctionnalité peux sauver pas mal de temps et ceci à tous les jours. J’ai donc vraiment hâte de la tester sur mon propre portable. La reconnaissance vocale, fera son apparition au coeur de ce menu intelligent dans les prochaines années à venir. C’est indéniablement une façon ingénieuse de piloter et de maîtriser enfin son logiciel préféré. Fini les millions d’icones inutiles qui ne nous disent rien.

En tant que fan de VIM… j’ai bien aimé cette citation tirée de l’article de Mark: “every GUI app now feels as powerful as VIM” ou « Toutes les applications GUI se sentent maintenant aussi puissante que VIM ». Un peu de VIM dans nos applications de tous les jours ne nous fera pas de tord.

Je vous invites donc à visiter les liens en références pour de plus amples informations sur cette nouvelle fonctionnalité. Pourquoi ne pas en profiter pour me donner vos commentaires au passage. Il y a un seul hic à mon avis et c’est que cette fonctionnalité est disponible seulement avec Unity. À quand pour Gnome ?

Sources:
http://www.markshuttleworth.com/archives/939
http://www.omgubuntu.co.uk/2012/01/hud-new-unity-feature/
http://www.unixmen.com/201201-hud-the-new-smart-menu-for-ubuntu-mark-shuttleworth-announcement/
http://www.webupd8.org/2012/01/hud-ubuntus-new-smart-menus-announced.html

Ubuntu 11.10: Nom de code Oneiric Ocelot

Ubuntu 11.10 (Oneiric Ocelot)

Le nom de code de la prochaine version d’Ubuntu à venir (pas la suivante mais l’autre d’après), tel qu’annoncé par Mark Shuttleworth sera: Oneiric Ocelot.

Puisque Oneiric (Onirique) évoque le rêve, que pouvons nous souhaiter ou rêver pour cette mouture ? Et bien, il est sûr que le cycle de migration vers Unity se complètera dans cette version. Aussi, l’heure des grands débats aura sonnée afin de choisir quels systèmes infonuagiques (cloud computing, MERCI OQLF) cette version supportera. Pour le reste on peut rêver un peu…

À noter que la version qui suivra, soit la 12.04, prévue pour avril 2012, nous apportera une version à support prolongé (LTS, Long Term Support).

Ubuntu 11.04 (Natty Narwhal), pour sa part, nous apportera beaucoup de changements au niveau de l’interface graphique avec l’arrivé de Unity. Cette version est déjà dans sa phase Alpha 3 et vous pouvez la tester immédiatement. Concentrons-nous donc sur celle-ci en attendant la visite de l’Ocelot.

Utilisez-vous déjà Natty ?

Pour en savoir plus sur l’Ocelot. En savoir plus sur les noms de code Ubuntu.

Sources:
http://www.markshuttleworth.com/archives/646

Débuter l’année en LibreOffice

LibreOffice le « fork » d’OpenOffice, s’étant détaché des griffes du géant Oracle, est désormais disponible dans les dépôts d’Ubuntu. Plus besoin d’installer manuellement. Voici comment faire si vous êtes sous Ubuntu:

sudo add-apt-repository ppa:libreoffice/ppa
sudo apt-get update && sudo apt-get install libreoffice

Si vous êtes sur Gnome:

sudo apt-get install libreoffice-gnome

Si vous êtes sur KDE:

sudo apt-get install libreoffice-kde

Enjoy!

CumulusCloud ou le cloud personnel

Le cloud computing ou l’infonuagique, en bon français (Merci OQLF), est un terme vraiment à la mode ces temps ci. J’ai découvert un projet qui s’appelle CumulusCloud qui est en fait un cloud personnel. À quoi pourrait servir un cloud personnel ? Regardez-bien !

Le projet est vachement intéressant. Ce projet m’a attiré car je travaille présentement sur une application qui constitue une des possibilités d’un cloud personnel (Vous en saurez plus bientôt). Le seul truc qui m’agace dans ce projet c’est la technologie utilisée. Java, servlets et Tomcat. C’est de la technologie reconnue et c’est sans doute le langage de programmation principal de l’auteur et c’est très bien ainsi. Pour ma part, ce n’est pas ma tasse de thé et je ne contribuerai malheureusement jamais à cause de cela. Je préfère PHP.

Par contre, le concept est hyper intéressant. Chapeau à Simon Lévesque (l’auteur) et bon succès avec votre projet.

Liens intéressants

Eyeos est un projet similaire, libre, mais fait en PHP.

Tonido un nuage privé en SAAS

Pogoplug un petit matériel qui peut vous aider à réaliser votre nuage privé.

Mais vous pouvez réaliser le tout avec un serveur Ubuntu. 🙂

Ubuntu 10.10 Maverick Meerkats

Nous n’avons pas encore Ubuntu 10.4 LTS Lucid Lynx de sortie que Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical, annonce la prochaine version Ubuntu 10.10 Maverick Meerkats. L’objectif global de cette prochaine version n’est rien de moins que de mettre l’OS sur tous les ordinateurs domestiques. En voici les idées directrices:

  • Une version encore plus rapide
  • Destiné à la famille
  • Fonctionnalités sociales intégrées dans plus d’applications
  • Devenir LA solution efficace et sécuritaire pour les netbooks de la maison

Qu’est-ce qu’un Meekcat ?

Merci Wikipédia: http://en.wikipedia.org/wiki/Meerkats

Mais c’est aussi le personnage Timon dans le célèbre film d’animation de Disney: Le Roi Lion

La sortie coïncidera avec la sortie de Gnome 3 (majeur) au mois d’octobre 2010. Nous aurons sans doutes plus de détails dans les semaines à venir. Je vous invites donc à rester à l’écoute.

Sortie de Ubuntu 10.4 « Lucid Lynx » Alpha 1

Canonical vient d’annoncer la sortie de Ubuntu 10.4 LTS « Lucid Lynx » Alpha 1. Je l’installe immédiatement dans une machine virtuelle. Cette version est la première d’une série de 3 alpha à venir. Elle constituera la prochaine version en support prolongé (LTS = Long Term Support). La dernière LTS étant la 8.04.

Quelques caractéristiques en vrac:

  • Vise un démarrage en 10 secondes
  • Noyau linux 2.6.32
  • Retrait du paquet HAL (ce qui devrait améliorer la vitesse de démarrage)
  • Mise à jours de paquets
  • KDE 4.4
  • Version en support prolongé (LTS)
  • Sortie officielle prévue le 29 avril 2010

Quelles sont vos impressions de « Lucid Lynx » ?

Un thème Windows XP pour Gnome

J’étais curieux de voir ce que ça pouvait donner en vrai ! J’ai donc commencé par installer Ubuntu 9.10 dans une machine virtuelle sous VirtualBox. Une fois l’installation terminée. J’ai téléchargé le script XpGnome qui effectue toutes les transformations. Je l’ai désarchivé et je l’ai exécuté. Magie! C’est assez déconcertant mais je n’aime vraiment pas ça. Alors j’ai exécuté le script qui permet de revenir en arrière. Le tout marche d’une façon impeccable et c’est très rapide !

Peut-être une bonne façon de se sentir bien dans cet environnent hostile pour certain !

Avant l’installation de XpGnome:
Ubuntu 9.10 Desktop

Après l’installation de XpGnome:
Ubuntu 9.10 Desktop

Jouer avec vos sources Quickbasic sous Ubuntu

Vous souvenez vous des heures sans fin passées à coder des petits jeux sous Quickbasic ? Passage incontournable pour plusieurs d’entre nous (programmeurs). Alors je me suis demandé comment je ferais bien pour rejouer avec mes sources sous Ubuntu. Merci à l’article Howto play with your old qbasic programs on Linux sur le blog de Penguin Pete’s dont je me suis inspiré grandement.

1- Installer DosBox un DOS-Emulator qui a été porté sur plusieurs plateformes, dont linux. Justement il est dans les paquets d’Ubuntu alors c’est ultra simple pour l’installation.

sudo apt-get install dosbox

2- Créer un répertoire dos dans votre dossier personnel.

mkdir ~/dos

2- Vous devez maintenant trouver une version de Qbasic ou Quickbasic sur le net. Ça ne devrait pas être trop difficile et ne devrais pas trop faire de mal à notre ami le géant M$. Vous la téléchargez et l’installez dans le répertoire. Si, une fois décompressé c’est un version installable avec le setup et tout, vous pouvez monter, avec DosBox, un répertoire en tant que Disquette A:. Il faut au préalable avoir monter le disque C: pour que l’installation fonctionne. Voici comment faire:

Lancer DosBox.

dosbox

Dans la console DosBox:

mount c ~/dos
mount a ~/RepertoireInstallationQb45
a:setup.exe

Suivre les instructions et faire l’installation normalement.

4- Il ne reste plus qu’à rapatrier vos sources à quelque part dans le répertoire dos et vous pouvez démarrer Quickbasic et jouer.

N’hésitez pas à commenter votre expérience et vos souvenirs reliés à Quickbasic.
Enjoy!