S’enrichir un peu plus avec les impôts

Dans le plus récent billet Plus t’es con, plus tu payes! de la chronique opinion du Journal de Québec, Jean-Marc Léger traite d’un sujet hyper « léger »: les rapport d’impôts. Il mentionne qu’à Revenu Québec, il y a près de 11000 fonctionnaires qui veillent à ce que vous fassiez vos devoirs pécuniers et leur donniez vos derniers deniers. Voici donc un début de réflexion quant à la simplification du processus de production des déclarations de revenu à l’aide des technologies actuelles.

Problématiques:

  • 70% des gens ne font pas leur rapports d’impôts eux-mêmes (Sans doute parce que c’est simple à faire);
  • Embonpoint de l’état avec ses 10000 fonctionnaires (aka beaucoup de sous en salaires);
  • Des calculs plutôt complexes qui ne favorisent pas nécessairement équitablement l’ensemble des travailleurs
  • Production des rapports en double pour les deux paliers gouvernementaux
  • Gaspillage de papiers liées (formulaires, enveloppes, guides, autres.)
  • Diffuculté de transmission des documents électroniques

Réflexions:

  • Pourquoi ne pas éliminer au maximum la paperasse ? Il y a plusieurs fournisseurs, dont Impôt Rapide, qui ont développé une solution web pour produire vos déclarations par Internet. Leur service est d’ailleurs couplé d’un support aux usagers en ligne pour répondre à toutes vos questions pendant la production de vos rapports. Une solution semblable, développé par une équipe de web dédié, couplé aux technologies libres et à l’hébergement dans les nuages (cloud) permettrait de bénéficier d’une solution à long terme à moindre coûts. Diminution de la vérification des formulaires papiers à coup sûr.
  • La difficulté de la transmission électronique, même avec Impôt Rapide, serait éliminé puisque le tout serait directement saisie à même les serveurs gouvernementaux.
  • Fini la double production, puisque la saisie des informations pourrait générer le déclaration automatiquement pour le deuxième palier gouvernemental.
  • Un partenariat avec un fournisseur tel qu’Impôt Rapide qui a déjà en place un tel système pourrait être une avenue intéressante afin de réduire les coûts de développement.
  • Un service de collecte électronique des relevées et autres documents produits pourrait être développé afin d’éviter la ressaisie manuelle par le citoyen. Un peu comme les factures électroniques via le service Postel.
  • Le gouvernement pourrait étendre le service à la production des déclarations pour les entreprises.

Et vous qu’elles seraient vos solutions ?