Premier Linux-Meetup à Lévis

Voici venu le temps (des cathédrales) du Premier Linux-Meetup Lévis tel que je le mentionnais dans un précédent article. Vous êtes donc tous cordialement invité: entrepreneur, gestionnaire, professeur, administrateur de systèmes, ingénieur, programmeur, retraité, étudiant, designer graphique, maman au foyer. Nous voulons vous entendre parler de votre expérience. Chacun d’entre vous a intérêt à connaître, utiliser et partager le libre afin d’être compétitif et performant dans chacun de vos champs d’expertises respectifs.

Venez donc discutez avez nous de « vos affaires » ! Les rencontres sont gratuites et ouvertes à tous !
Au plaisir de vous rencontrer demain le 12 juin 2012 à compter de 18h30 à La Microbrasserie Le Corsaire (qui fête d’ailleurs son 4e anniversaire aujourd’hui même!)

Pour plus de détails et signaler votre présence visiter la page Facebook de l’événement où du groupe.

P.S. N’oubliez pas vos cartes d’affaires !

PDO ou ADOdb5 en 2012 ?

Cette article s’inspire de l’article de Tony Landis. Dans un nouveau projet PHP est-ce que vous privilégiez l’utilisation de PDO ou d’ADOdb5 ? Personnellement, je croyais qu’ADOdb était mort et enterré. Mais en me rendant sur le site du projet, j’ai pu constater que ce n’était pas du tout le cas et qu’il y avait une version récente du projet. Il est intéressant de constater que la plus récente version à été réécrite en PHP 5 et supporte un plus grand nombre de pilote que PDO. Évidemment, si on utilise une seule source de données, il n’y a aucun bénéfice à en tirer.

Mon expérience

Bon, personnellement, j’avais développé une mini couche d’abstraction par dessus les fonctions natives de MySQL en prévision de pouvoir l’étendre facilement à d’autres pilotes un jour, mais après 8 ans de développement, je peux dire que c’était inutile. L’ajout de PDO à mon cadre de développement (framework) m’apporterait plusieurs avantages. Premièrement, cela me permettrait de me débarrasser de la maintenance de cette partie de code et des lacunes associées. Deuxièmement, les performances de PDO semblent surpasser celles des fonctions natives de MySQL. Enfin, cela me permettrait de pouvoir utiliser enfin les transactions ainsi que les requêtes SQL préparées, fonctionnalités qui n’étaient pas présentes dans mon cadre de développement. C’est le cas classique quoi ! Qui n’a pas réinventé la roue ? Il me resterait donc par la suite à me débarrasser de mon cadre de développement personnel. 🙂

Application existante

Je dois continuer à faire évoluer une application de 8 ans d’âge dont l’auteur originel avait fait le choix d’utiliser ADOdb. À l’époque PDO n’existait pas. Serait-il plus intéressant de remplacer le vieux ADOdb par PDO ou bien par ADOdb5 ? En terme de performance, je pense que PDO doit être supérieur puisque natif au langage alors qu’ADOdb5 est une surcouche écrite en PHP. Par contre, il ne faut pas négliger le temps requis pour adapter le code à PDO. Pour cette raison, je crois qu’il serait plus rapide et aisé de migrer vers ADOdb5 dans une première étape.

Données utilisées

Afin de s’amuser un peu, j’ai profilé PDO versus ADOdb5 juste pour avoir une idée de la différence de performance. J’ai utilisé les données de la base de données d’adresses IP relatives aux pays. Notre version en place n’était pas la plus récente à ce jour et elle contenait 151532 enregistrements.

Code utilisé

Code utilisé pour profiler PDO.

$db = new PDO( 'mysql:dbname=iptocountry;host=127.0.0.1', 'root', '****' );
$start = microtime( true );
$rs = $db->query( 'select * from iptocountry' )->fetchAll(PDO::FETCH_ASSOC);
foreach($rs as $r) {}
$end = microtime( true );
echo 'RESULTS PDO: ' . ( $end - $start ) . PHP_EOL;

Code utilisé pour profiler ADOdb5.

require_once( 'adodb5/adodb.inc.php' );
$ADODB_FETCH_MODE = ADODB_FETCH_ASSOC;
$db = NewADOConnection( 'mysql://root:****@127.0.0.1/iptocountry' );
$start = microtime( true );
$rs = $db->Execute( 'select * from iptocountry' );
foreach($rs as $r) {}
$end = microtime( true );
echo 'RESULTS ADO: ' . ( $end - $start ) . PHP_EOL;

Résultats du profilage

  PDO ADOdb5
1 0.55663919448853 1.273540019989
2 0.56437802314758 1.2905249595642
3 0.56191086769104 1.2566349506378
4 0.56436491012573 1.2649390697479
5 0.55612802505493 1.2778210639954
6 0.54797792434692 1.2488679885864
7 0.55668902397156 1.2327320575714
8 0.5615439414978 1.2574291229248
9 0.55743288993835 1.2485709190369
10 0.56768417358398 1.2800159454346
MOYENNE 0.5594748974 1.2631076097

On peu donc affirmer que PDO est environ 2.2 fois plus rapide que ADOdb5. Par contre, pour les besoins actuels, je dois considérer le temps requis pour faire les changements nécessaires à l’application pour supporter PDO versus ADOdb5. J’irai donc tout de même avec ADOdb5.

Qu’elle est votre expérience avec ces deux outils ? Avez-vous trouvé mieux ?