Correction collaborative avec OOWriter

Bien que je baigne dans le domaine des technologies de l’informations, depuis plus de 10 ans maintenant, je suis loin d’être un utilisateur expert de la suite bureautique OpenOffice.org. J’utilise probablement 1% des fonctionnalités offertes. Je viens de découvrir cependant un truc vraiment intéressant que je veux partager avec vous tous. Tant mieux si cela peut vous aider et améliorer vos rédactions collaboratives et vous sauver un peu de temps.

Combien de fois devons nous rédiger et corriger des textes, en groupe, dans des lieux différents ? Vous n’avez qu’à penser à vos travaux universitaires de dernières minutes, à vos propositions de services et pourquoi pas votre prochain roman. Et comment le faites-vous ? Personnellement, je mettais une couleur de fond (par exemple rouge) sous le texte corrigé ou changé et j’envoyais mon document par courriel. Ensuite, il suffisait de réviser les modifications et de remettre le fond blanc. Qui fait ça hein ? Lever la main.

Afin de faciliter la correction collaborative de vos écrits, OOWriter (le word de la suite) intègre un outil pour ce faire. Pour l’activer, vous devrez passer par le menu Édition > Modifications > Enregistrer.

Une fois cette option activée, votre logiciel enregistrera et vous montrera visuellement toutes les modifications que vous effectuerez. Ensuite, vous enregistrez votre document et vous l’envoyez à vos collaborateurs qui verrons toutes ces modifications. Vos collaborateurs pourront poursuivre les corrections. Ils pourront aussi accepter ou refuser (oui! oui! comme au Banquier!) les modifications en passant par le menu Édition > Modifications > Accepter ou rejeter. Une petite fenêtre listant toutes les modifications avec l’auteur et la date s’ouvrira et vous permettra de les réviser une à une et de les intégrer.

Voilà !
Plus de raison de vous en passer hein ?!

Jouer avec vos sources Quickbasic sous Ubuntu

Vous souvenez vous des heures sans fin passées à coder des petits jeux sous Quickbasic ? Passage incontournable pour plusieurs d’entre nous (programmeurs). Alors je me suis demandé comment je ferais bien pour rejouer avec mes sources sous Ubuntu. Merci à l’article Howto play with your old qbasic programs on Linux sur le blog de Penguin Pete’s dont je me suis inspiré grandement.

1- Installer DosBox un DOS-Emulator qui a été porté sur plusieurs plateformes, dont linux. Justement il est dans les paquets d’Ubuntu alors c’est ultra simple pour l’installation.

sudo apt-get install dosbox

2- Créer un répertoire dos dans votre dossier personnel.

mkdir ~/dos

2- Vous devez maintenant trouver une version de Qbasic ou Quickbasic sur le net. Ça ne devrait pas être trop difficile et ne devrais pas trop faire de mal à notre ami le géant M$. Vous la téléchargez et l’installez dans le répertoire. Si, une fois décompressé c’est un version installable avec le setup et tout, vous pouvez monter, avec DosBox, un répertoire en tant que Disquette A:. Il faut au préalable avoir monter le disque C: pour que l’installation fonctionne. Voici comment faire:

Lancer DosBox.

dosbox

Dans la console DosBox:

mount c ~/dos
mount a ~/RepertoireInstallationQb45
a:setup.exe

Suivre les instructions et faire l’installation normalement.

4- Il ne reste plus qu’à rapatrier vos sources à quelque part dans le répertoire dos et vous pouvez démarrer Quickbasic et jouer.

N’hésitez pas à commenter votre expérience et vos souvenirs reliés à Quickbasic.
Enjoy!