Cloner un VDI sous Ubuntu Intrepid

Je suis présentment sous Ubuntu 8.10 (Intrepid Ibex) et j »utilise VirtualBox pour tester des site web dans différents navigateurs. Avec la sortie récente de IE8, je me suis dit qu’il me fallait installer une nouvelle machine virtuelle afin de tester ce truc. Pas besoin de vous dire que ça ne me tentait pas trop de galèrer à installer une fois de plus Windows XP. Comme j’ai déjà un marchine virtuelle Windows XP, pourquoi ne pas copier le disque dur virtuel (VDI) et démarrer avec celui ci dans une autre machine.

Alors voilà ! J’ai essayé de copier directement le fichier xp.vdi mais sans succès. Le problème étant que le VDI était déjà lié à une machine virtuelle. J’ouvre donc la console de gestion de VirtualBox et vais dans Fichier > Gestionnaire de  supports virtuels afin de délié le disque. J’essaye à nouveau mais sans succès car le fichier VDI possède un numéro unique qui le lie tout de même à une machine virtuelle.

  Un collègue me lance sur une piste. Il faut utiliser le VBoxManager en ligne de commande avec l’option clonehd. Arf, surper ! Donc je dois délié le disque dur avant ? Oui ! C’est déjà fait parfait. Je lance donc la commande suivante:

VBoxMNanage clonevdi xp2.vdi xpie8.vdi

Vous pouvez constatez le succès incroyable de l’opération:

[!] FAILED calling a->virtualBox->OpenHardDisk2(src, srcDisk.asOutParam()) at line 369!

C’est loupé ! Je vais devoir installer une fois de plus Windows XP au complet. Zut ! Avant de me lancer dans la réinstallation je décide de googler un peu avec le message d’erreur. Je trouve le message d’un gentil monsieur sur un blog qui a réussi le clonage en préfixant le nom des fichiers avec VDI/. Je me lance !

VBoxManage clonevdi VDI/xp.vdi VDI/xpie8.vdi
 
0%...10%...20%...30%...40%...50%...60%...70%...80%...90%...100%

Ça semble fonctionner jusqu’à présent. Me reste plus qu’à me créer une nouvelle machine virtuelle en liant ce disque dur.

Ça fonctionne ! Cool ! Me reste plus qu’à installer IE8.

Faire marcher Dojo avec IE8

Avec la sortie récente de IE8, vous avez sans doute remarqué que Dojo ne fonctionnait plus. Et bien, merci à Michaël pour le tuyau pour le faire fonctionner à nouveau. Il faut ajouter une meta qui dicte à IE8 de se comporter comme IE7.

<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=EmulateIE7" />

Référence:
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc288325(VS.85).aspx »>http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc288325%28VS.85%29.aspx »>http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc288325(VS.85).aspx

FeedBurner actif !

J’ai enfin réussi à faire marche mes liens feedburner. J’ai changé de module WordPress. J’ai utilisé FeedBurner FeedSmith. Tant qu’à faire de quoi, je me suis dit que j’allais pousser un peu plus loin encore en ajoutant AdSense. Malheureusement, je me suis heuter à un mur. Mon domaine est enregistré avec 1and1 et il est impossible d’ajouter les A et les CNAME supplémentaire adéquat pour que AdSence fonctionne bien. Je vais donc pousuivre mes recherches un peu plus tard.

FD Feedurner plugin ne marche pas

Dans mon installation de WordPress, le plugin FD Feedburner ne fonctionne pas même après l’écriture d’un nouveau billet. Je vais donc poursuivre mes rechercher pour un un autre module pour gérer cela.

Des suggestions ?

Migration vers WordPress complété

Voilà! J’ai enfin complété la migration de mon blog DotClear vers WordPress. Voici un résumé rapide des étapes effectuées.

  1. Installer WordPress en test sur ma machine locale.
  2. Exporter la base de données de DotClear et l’importer dans mon mysql local.
  3. Importer la base de données DotClear dans WordPress avec son outil d’import.
  4. Recréer les catégories car l’outil d’import de WordPress ne les avaient pas bien importées.
  5. Réassocier les articles avec leur catégorie respective.
  6. Configurer quelques paramètres de WordPress.
  7. Installer quelques extensions.
  8. Configurer le .htaccess avec des règles de réécriture pour préserver mon historique de blog. (Je ne l’ai pas fait pour les commentaires par contre, mais j’en avais juste 4 car je les avais désactivés dans DotClear.)
  9. Installer en production.

Voici la liste des extensions que j’ai retenues pour le moment:

WP-Syntax
Pour la colorisation du code source insérer dans les message. Basé sur l’excellent Geshi. Simple et efficace.

Invisible Defender
Protège des robots, les  formulaires de commentaire entre autre. Cela évite d’utiliser les Captchas. On verra si c’est efficace. Enfin, il suffisait d’y penser.

Google Analytics for WordPress
Vraiment facile d’intégrer Google analytics de cette façon. Trop facile.

FD Feedburner Plugin
Intégration de feedburner très facilement. Par contre, dans le README ça dit qu’il se peut que les lien ne fonctionne qu’après avoir posté un premier billet. Donc, j’ai vérifié avant et il ne marchait pas encore. On verra donc après le post de ce billet.

AddThis Social Bookmarking Widget
Intégration d’un bouton pour permettre à mes visiteurs de partager mes billets avec leurs réseaux sociaux facilement. Encore là, trop facile à mettre en place.

Avez-vous d’autres extensions intéressantes à me suggérer ? Et soyez pas chiche…. mes commentaires sont ouvert maintenant. 🙂

Concernant les règles de réécriture pour conserver les liens de DotClear et les réaffecter au bon liens dans WordPress, j’ai dû utiliser la directive apache RedirectPermanent car je n’ai pas réussi à les faires marcher avec mod_rewrite. Pourtant, ça me semblait bien simple. Histoire à suivre.

Fini la galère de DotClear. Fiou !

Dans un autre ordre d’idée, j’ai choisi de rédiger mon premier billet à l’aide de ScribeFire, une extension pour Firefox qui me semble vraiment excellente jusqu’à présent.

Migration vers wordpress

Voilà ! Bientôt j’amorce la migration de mon blog vers wordpress. J’utilise présentement dotclear. J’ai hâte de voir comment ça va se passer. Je veux absolument conserver les liens actuelles de mes articles afin de préserver leur indexation dans google. De plus, je vais changer un peu le visuel, histoire de faire différent. Pour le reste, j’aimerais bien réactiver les commentaires et utiliser feedburner afin d’analyser l’achalandage du fil rss. Bref, j’essaye de faire de quoi d’intéressant avec ce blog. à suivre.